Recevez nos conseils et activités Montessori

lundi, 18 avril 2016 14:26

Joyeux anniversaire Montessori

Ca y est, nous y sommes…

Vous vous demandez bien de quoi je parle…mais de la saison des anniversaires pardi ! Eh oui, les mois de mars et d’avril sont très chargés en naissances et en soufflage de bougies…

Si vous faites un petit calcul, vous découvrirez qu’il s’agit des bébés conçus pendant les vacances d’été (un petit moment hors du temps est propice à la reproduction…!)

Bref, trêve de plaisanterie ! Revenons à nos moutons, c’est à dire à la pédagogie Montessori appliquée aux anniversaires de nos petits chouets. Les enfants ont souvent du mal à acquérir la notion du temps qui passe. En effet, cela leur paraît assez vague : leurs journées ne sont pas identiques, la nuit ne tombe jamais à la même heure…

Il leur faut donc des marqueurs de temps pour qu’ils puissent se repérer : quoi de mieux que d’utiliser leurs anniversaires ?

M.Montessori a bien vite compris a quel point la date d’anniversaire pouvait aider les enfants à acquérir la notion de temporalité : toute une cérémonie peut donc être mise en place pour célébrer ce chouette moment.

 

Les principes de l’anniversaire Montessori

  • Aider l’enfant à comprendre qu’une année est composée de 364 jours 
  • Aborder la notion de cycle 
  • Montrer que la terre tourne autour du soleil 
  • Associer les idées = un tour de la terre = un an 
  • Aider l’enfant à assimiler son âge

 Le matériel

  • Un disque du temps à télécharger ici et ici
  • Un globe terrestre 
  • Des photos de l’enfant depuis sa naissance 
  • Deux bougies

Comment faire ?

Etape 1

Tout d’abord, essayez d’instaurer cette cérémonie chaque année, pour chacun de vos enfants. Appliquez là éventuellement à vous même afin que vos enfants puissent comprendre la notion de cycle et d’année.

Etape 2

Pour démarrer la cérémonie, l’idée est de s’asseoir au sol en formant un cercle avec tous les proches et de placer le disque du temps au centre. Placez la bougie au milieu du disque du temps : elle représentera le soleil.

Etape 3

Placez une bougie au niveau du mois de naissance de l’enfant.

Etape 4

Enfin, l’enfant prend le globe dans ses mains et se place au niveau du mois de sa naissance sur le disque du temps. Il devra tourner ensuite autour du disque du temps selon son nombre d’années (1 an = 1 tour). Vous pourrez ponctuer ses tours en lui montrant des photos de lui et lui expliquer son développement. Quand il aura terminé, il pourra souffler sa bougie qui sera positionnée au niveau de son mois de naissance.

Certains ateliers Montessori (comme celui de KOKO Cabane), proposent même d’organiser les anniversaires de vos petits chouets pour respecter vraiment cette activité et passer un chouette moment. Pour que vous visualisiez mieux, voici un anniversaire Montessori en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=-er-JyFtv3o

Après ce chouette rituel, à vous fête et dégustation de gâteau, et en avant pour l’ouverture des cadeaux !

 

 

3 activités Montessori autour du Printemps à imprimer

Téléchargez ici la feuille nécessaire à toutes les activités.

 

Activité 1 : la mise en paire

Cette activité permet à l’enfant de faire la distinction entre l’identique et le différent dans le but de l’aider ensuite à mieux comprendre son environnement.

Cliquez ici pour télécharger.

 

Activité 2 : l’association image/chiffre

C’est une excellente préparation aux mathématiques.

Cliquez ici pour télécharger.

 

Activité 3 : l’association mot/image

Elle permet à l’enfant de nommer les choses et de se rendre compte que tout à un nom. C’est une bonne initiation à la lecture car le chouet pourra visualiser le mot.

Cliquez ici pour télécharger.

Publié dans Activités Montessori
mardi, 05 avril 2016 15:24

L'âge du pourquoi

L’âge du pourquoi

« Dis maman, pourquoi le ciel est bleu ? Dis papa, pourquoi ce petit garçon n’a pas la même couleur de peau que moi, et pourquoi les chiens aboient ? Et pourquoi les petites filles ne font pas pipi debout…et pourquoi, pourquoi, pourquoi ?! »

Eh oui, j’imagine que vous avez vite compris de quoi je parle aujourd’hui…rien qu’à lire ces mots, vous vous sentez assailli, étouffé, et vous avez envie de partir en courant !

Mais non ! Ne fuyez pas si tôt ! Il serait tout de même dommage de rater une occasion de répondre à vos propres « pourquoi » !

Ca y est, vos petits chouets sont en plein dedans…c’est parti pour « l’âge du pourquoi » !

Tous les enfants y passent, et rares sont les parents (même les plus chouettes !) qui ne craquent pas au bout de quelques questions complètement tordues et sans lien avec les précédentes. 

Cependant, même s’il est dur de ne pas perdre patience devant tant d’interrogations, c’est une phase à prendre très au sérieux pour  le développement de votre enfant.

Pourquoi tant de pourquoi ?

D’une part, cela signifie que votre enfant commence à prendre conscience du vaste monde qui l’entoure : quoi de plus normal que de s’interroger à ce propos !

Il entre dans une période que Maria Montessori a nommé : l’esprit absorbant.

Oui, je sais, comme vous j’imagine le cerveau des petits chouets comme une grosse éponge qui gonflerait sans cesse !

L’esprit absorbant

Alors qu’est-ce que l’esprit absorbant ?

En résumé, c’est la phase durant laquelle l’enfant assimile tout ce qui forgera ensuite une grande partie de ses aptitudes concernant les tâches à effectuer au quotidien (se laver, s’habiller, nettoyer, ranger…). Mais surtout où il s’imprègne de son environnement en développant alors sa personnalité.

Ainsi, il est tout à fait normal qu’il se questionne pour se construire.  

En tant qu’adulte, vous êtes le modèle de votre enfant, et dans sa tête, vous possédez les réponses à toutes ses questions. Il est donc très important que vous preniez le temps de répondre à ses interrogations car il pourrait être grandement frustré s’il ne se sent pas écouté…Bien sûr, à vous d’adapter vos réponses en fonction de l’âge et du développement de votre enfant : parfois quelques mots peuvent lui suffirent, pas forcément besoin d’une explication complète. Si la question est un peu délicate, vous pouvez employer des métaphores : nos petits chouets sont très créatifs, les images les aideront à résonner.

Cependant, il est important de lui donner une réponse qui se rapproche le plus de la vérité : dans tous les cas, si votre enfant n’est pas satisfait, il cherchera à la trouver par lui-même et peut perdre confiance en vous si vous lui avez menti.

Si jamais vous n’avez pas le temps de lui répondre, expliquez-lui que vous êtes occupés en lui détaillant votre activité et proposez-lui d’en reparler plus tard. Les enfants sont toujours très à l’écoute : si l’explication leur paraît bonne, ils comprendront, alors qu’un « non », même prononcé de façon sévère, ne fera jamais l’affaire sur le long terme !

Un « pourquoi » générateur de créativité

En plus de la dimension Montessori, le « pourquoi » est très  important en ce qui concerne la créativité. Aujourd’hui, beaucoup d’adultes suivent des formations pour apprendre à questionner sans fin ! En effet, tout ces « pourquoi » ont l’avantage de remettre toute en question jusqu’à repousser les limites pour donner naissance à de la nouveauté ! 

La vraie question n'est pas de savoir pourquoi les enfants se demandent "pourquoi" mais plutôt pourquoi les adultes arrêtent de dire "pourquoi"? Si le pourquoi a tant valeur pour nos enfants, pourquoi n'en aurait-il pas pour nous les "grands" ? 

Tout simplement parce qu'à un moment, après des années parfois traumatisantes sur les bancs de l'école, à apprendre par coeur nos leçons d'histoire, de mathématiques, de SVT, et j'en passe... on arrête d'apprendre. Plus assez de temps, mais aussi plus vraiment de volonté... Soyons sincères : qui parmi nous prévoit l'été prochain de se faire de chouettes vacances à la plage en emportant un manuel de physique-chimie ?

Voilà le vrai problème. Et vous voulez connaître la solution à ce problème ?

Faîtes comme vos enfants. Continuez à poser des questions. Les vrais modèles ne sont pas ceux qu'on croît. Les enfants ont sur le monde un regard neuf et curieux que nous devons conserver pour devenir des adultes accomplis. L'esprit absorbant ne doit pas être une simple période de l'enfance, il doit être un mode de vie.

Et Maria Montessori l'a bien compris en nous donnant les clés pour garder intact ce trésor qu'est le pourquoi. 

Publié dans Conseils de chouette

1. Dehors moins d’une heure par jour

Saviez-vous qu’une étude menée en Grande-Bretagne a démontré que 3 enfants sur 4 passent moins d’une heure par jour dehors ? (c’est moins que le temps de sortie des détenus !)

Bien que nous ne soyons pas encore au stade de nos voisins Outre-Manche, il est quand même important de se rendre compte des éléments extérieurs qui font du bien à nos enfants.

Ce mois-ci, le printemps est à l’honneur chez Chouette Box…nous donc allons parler découvertes, verdure et grand air…

Eh oui un petit break dans la nature s’impose !

2. Un environnement varié pour un meilleur développement

Tout d’abord, les petits chouets sont d’une curiosité insatiable, ils ont ce qu’on appelle chez Montessori « l’esprit absorbant », c’est à dire qu’ils cherchent à trouver une solution à toutes les questions qu’ils se sont posés depuis leur naissance. Grâce aux réponses qui viennent en partie de leur environnement, ils commencent à forger leurs personnalités.

Toutes ces questions sans limite leur permettent aussi développer leur ouverture d’esprit (cf pourquoi du pourquoi).

C’est donc à vous, en tant que chouette parent, de nourrir au maximum ce questionnement afin que votre chouet n’en soit que plus équilibré et  créatif. En cassant son environnement d’origine et en lui apportant de nouvelles informations, cela répondra davantage à ses besoins : c’est pourquoi un petit tour à l’air libre peut faire le plus grand bien.

3. Prendre conscience du monde

Par ce biais, vos enfants prendront conscience du monde qui les entoure.

Ils pourront comprendre qu’ils ne sont pas les seuls êtres vivants sur terre, que chacun a un cycle de vie, une alimentation et des besoins différents. Par ailleurs, prendre conscience dès le plus jeune âge de la nature et de sa fragilité  les aidera à devenir les citoyens éco-responsables de demain.

Aborder le thème du printemps ; première saison, où les éléments renaissent et se reproduisent peut être une excellente introduction aux questions sur la reproduction humaine (que votre chouet finira un jour par vous poser !).

4. Partager pour grandir

Enfin, c’est aussi une bonne occasion de renforcer le lien avec votre chouet : une nouvelle activité, un nouveau questionnement, un moment calme dans le tourbillon de la vie : quoi de mieux pour être un parent bienveillant ?

En effet, la bienveillance est une notion très importante chez Montessori: il ne faut pas seulement éduquer son enfant, il faut l’accompagner et l’épauler : bref, donner le meilleur de vous même !

Une virée dans la nature renforce cette idée de bienveillance : il s’agit juste de prendre du temps, d’écouter et de partager. Cela peut vous sembler peu important mais ce sont ce genre de souvenirs qui resteront gravés dans la tête de vos enfants pour toute la vie et qui les aideront à se construire.

N’avez-vous pas vous-mêmes des souvenirs d’enfance d’un moment hors du temps partagé avec vos parents ?

5. Profitez de votre environnement

Alors vous me direz que je vous en demande beaucoup car vous travaillez toute la semaine, et vous courez dans tous les sens le weekend !

Je ne vous demande pas de prendre des vacances, loin de là !

Utilisez ce que vous avez à portée de main : un petit tour dans le jardin pour ceux qui en ont, sinon lors d’une ballade en ville, arrêtez vous dans un parc, montrez les arbres à vos enfants, faites leur toucher ! Bref, tout ce qui vous inspire est bon : si vous trouvez des fleurs jolies accrochées sur un balcon : faites une pause et montrez lui. Apprenez-lui à ouvrir les yeux et à s’émerveiller devant ce que la terre nous donne…

Il n’en deviendra que plus respectueux plus tard et sera surtout très heureux que vous lui ayez appris quelque chose.

Alors 1, 2,3 coupez vos téléphones, allez vous balader et ouvrez grand vos yeux !

Publié dans Conseils de chouette

 

3 chouettes activités Montessori autour du printemps

 

Activité 1 : L’association mot/image 

Cette activité permet à l’enfant de nommer les éléments de son environnement et de les situer dans l’espace/temps

Cliquez ici pour télécharger l'activité et ici pour télécharger la feuille complémentaire nécessaire aux activités 1 et 2.

 

Activité 2 : L'association mot/image

Même principe que l'activité 1

Cliquez ici pour télécharger

 

Activité 3 : Le coloriage 

Cette activité aide l’enfant :

- d’une part à développer sa motricité fine en coloriant. Ce point est très important chez Montessori car une motricité développée permettra ensuite à mieux appréhender le monde extérieur

- d’autre part de prendre conscience de son environnement en distinguant les animaux des végétaux

- de se situer dans l’espace/temps

Cliquez ici pour télécharger

Publié dans Activités Montessori

 

Voici 3 chouettes activités d'inspiration Montessori 

 

Activité 1 : Le coloriage

Cette activité aide l’enfant entre 3 et 7 ans :

-        -  A développer sa motricité fine par l'action du coloriage. Ce point est très important chez Montessori car une motricité développée permettra ensuite à mieux appréhender le monde extérieur

-        - Prendre conscience de son environnement en distinguant les animaux des végétaux

Télécharger le cahier de coloriage

 

 

Activité 2 : L’association d’images

L’association permet à l’enfant de développer sa reconnaissance visuelle, sa logique et la perception du monde extérieur.

Cliquez ici pour télécharger

 

 

Activité 3 : L’association mot/image

Cette activité permet à l’enfant de nommer les éléments de son environnement et de les situer dans l’espace.

Cliquez ici pour télécharger

 

Passez un chouette moment ! 

Publié dans Activités Montessori
mardi, 29 mars 2016 13:58

Des sens plutôt chouettes

 

Nos enfants, ces explorateurs 

Les petits chouets sont de vraies têtes chercheuses : ils explorent tous les moindres recoins, où qu’ils aillent !

On se doit de les laisser faire leurs expériences afin qu’ils développent une meilleure appréhension des choses… De 0 à 6 ans, Maria Montessori nomme l’esprit de l’enfant « l’esprit absorbant ». En effet, durant cette période, l’enfant possède une capacité d’apprentissage énorme et une prédisposition sensorielle qui lui permettra d’appréhender le monde.

 

Les sens : une occasion unique d’apprendre

Tout d’abord le regard. Laissez vos enfants observer. S’ils passent des heures à regarder la même image, c’est qu’elle stimule chez eux un réel intérêt qui leur permet de développer des sens comme la perception des couleurs,  la distance, ou encore l’écriture. C’est aussi en observant beaucoup que les enfants apprendront à lire plus rapidement ! Si les lettres sont déjà connues visuellement, il leur sera d’autant plus facile de les assimiler à un son.

Ensuite, la main. Maria Montessori dit que la main est le cerveau extérieur de l’enfant. N’hésitez pas à lui proposer des objets de toutes les matières et de toutes les formes. Laissez l’enfant les manipuler à sa guise. Cela lui permettra de prendre conscience du poids, du volume, des textures. Ainsi, son appréhension des choses s’améliorera et en grandissant, il saura quels objets sont froids, tranchants, doux…Son habilité se développera aussi et son apprentissage de l’écriture en sera facilité.

Le goût et l’odorat. Nous savons bien que les enfants ont tendance à tout porter à leur bouche. C’est en fait leur curiosité qui est tout le temps stimulée par la nouveauté. Ainsi, essayez de le satisfaire en lui proposant des choses variées à gouter, à sentir, à croquer. Ces deux sens jouent beaucoup dans la survie de l’espèce humaine. Lorsque nous sentons quelque chose qui sent « mauvais », nous la catégorisons comme toxique. Son corps, comme le nôtre, est capable de trier les informations et il apprendra bien vite, ce qui lui plait, ce qui ne lui plait pas ou ce qui est bon pour lui ou pas.

L’ouïe. C’est un sens qu’on a souvent tendance à négliger chez les enfants. En particulier les plus jeunes. En effet, on leur parle peu, ou sur un ton « gagatisant » car on a l’impression qu’ils ne comprennent pas, on évite de mettre de la musique pour ne pas les exciter. C’est une grave erreur ! D’une part adressez-vous à eux comme à des adultes, et parlez-leur le plus possible, même s’ils sont encore bébés : cela vous permettra d’établir une vraie relation de confiance avec votre petit chouet. D’autre part, n’hésitez pas à mettre de la musique, dans toutes les langues, et de tous les rythmes : c’est une excellente préparation à l’apprentissage des langues et à la coordinations des mouvements.

 

Savoir quand dire non

Il est vrai que laisser vos enfants explorer le monde peut être angoissant.

Je vous entends d’ici leur dire « ne touche pas à ça, ne met pas ça dans ta bouche…!». Nous sommes parfois tellement fatigués de les surveiller tout le temps qu’il peut arriver que nous activions le mode « parents programmés pour dire NON ».

Loin de moi l’idée de laisser ses enfants faire tout ce qu’ils veulent : nous nous devons de les protéger !

Il faut simplement savoir dire « non » à bon escient. Le plus important est de dialoguer avec eux. Dans tous les cas, ils devront faire face à des « non » tout au long de leur vie. Mais, si vous leur expliquer, pourquoi telle ou telle chose est interdite en leur montrant qu’il s’agit de sécurité, ils seront plus aptes en grandissant à comprendre les choses et donc à se remettre en question pour mieux faire.

  

Des activités sensorielles pour l’aider à apprendre

Nos sens sont les premiers capteurs des informations, et c’est eux qui la transmettent au cerveau. Plus les sens des enfants sont aiguisés, plus les informations sont envoyées rapidement et précisément.

C’est pourquoi chez Chouette Box, nous essayons de créer des activités qui suscitent tous les sens de nos enfants (eh oui, on pense à tout !).

 

Et si stimuler les sens de vos enfants leur permettait d’avoir un esprit plus vif et d’être bien dans leur corps ?

Ca vaut le coup d’essayer, non ?

Aujourd’hui, c’est la journée de la procrastination… Alors n’attendons pas demain pour en parler !

1.       PRO-CRAS-TI-NER, qu’est-ce que ça veut dire ?

Ce mot est presque impossible à prononcer et pourtant nous le connaissons bien ! Il nous cause bien des maux depuis notre enfance…  

Car procrastiner signifie « remettre les choses à plus tard ». C’est une tendance naturelle chez l’homme (on vous rassure). Ce mauvais réflexe survient lorsque la recherche de satisfaction immédiate l’emporte sur la raison !

Ne me dites pas que vous n’avez jamais remis les tâches désagréables à plus tard, en vous retrouvant finalement submergés à la dernière minute ?  Eh oui, je sais bien de quoi je parle…il m’a fallu du temps avant de me lancer dans la rédaction de cet article !

Attention : la procrastination est un mal qui s’attrape tôt… Avec les petits chouets, la procrastination donne souvent droit ce type de conversation :

« Chéri, tu peux ranger ta chambre s’il te plait ! »

« Oui maman, promis, je le ferai plus tard ! »

2.     Qu’en dirait Maria Montessori ?

Maria Montessori a observé qu’en apprenant à l’enfant dès son plus jeune âge à s’organiser dans le temps et dans l’espace, il deviendra un adulte équilibré et autonome. Une manière de nous faire comprendre que la procrastination peut s’éviter si on prend le mal à la racine…

Alors comment faire ? Prenons l’exemple le plus fréquent : le rangement !

Il faut d’abord comprendre que les petits chouets trouvent de la satisfaction immédiate dans la moindre activité qui répond à leur besoin psychique. Ainsi, pour un tout jeune petit chouet ranger est l’activité la plus passionnante qui soit.

Bien sûr, en grandissant le rangement n’est plus un moment de découverte du monde et perd de sa magie (nest-ce pas ?)…  Mais ayant saisi très tôt l’importance de celui-ci dans son environnement, l’enfant intègre les bienfaits d’un espace rangé et ordonnancé.  Ranger est devenu pour l’enfant un moyen de s’accaparer le monde, d’en faire un espace idéal pour assouvir ses autres désirs de découverte.

3.     Quelques chouettes principes Montessori à appliquer !

Voici donc quelques conseils, qui, je l’espère, permettront à vos petits chouets de devenir des adultes chouettement organisés !

Tout commence par l’organisation de l’espace : tout le matériel nécessaire doit être accessible à l’enfant afin qu’il puisse être autonome. Vous pouvez vous reportez à l’article sur la chambre d’inspiration Montessori pour plus de détails. Chaque objet doit avoir une place définie.

Ensuite, grâce à cette facilité d’accès, l’enfant pourra choisir lui-même l’activité qu’il veut faire. Bien sûr, si vous le voyez hésitant, rien ne vous empêche de lui en suggérer une.

Laissez-lui le possibilité de faire, voire de refaire encore et encore. En effet, pour nous, les adultes, répéter la même activité peut nous paraître lassant ! Mais pas pour les chouets, qui ont besoin de temps pour assimiler les choses. Les articles "apprends-moi à faire seul" et "l'ennui c'est chouette" vous aideront sûrement ! 

Le « rangement » commence dès le début de l’activité : en effet, la pédagogie Montessori conseille de ne pas laisser l’enfant utiliser un objet s’il n’est pas d’abord disposé à sa juste place. Cela permettra au petit chouet de se créer des repères dans l’espace. Pour les projets de la Chouette Box il est conseillé de créer une aire pour poser le matériel dans l’ordre d’utilisation. Préparez lui un espace défini pour qu'il mène à bien son activité. Il ne doit pas déborder de cet espace: pour qu'il comprenne, vous pouvez le matérialiser via une nappe, un cadre... 

Ne limitez pas son activité dans le temps. Laissez lui la liberté de choisir quand il veut commencer, et surtout, quand il veut terminer. Quand il sera pleinement satisfait, il prendra lui-même la décision d’arrêter. C’est ainsi que Maria Montessori explique qu’en prenant du plaisir, l’enfant développera sa curiosité, sa personnalité et donc il apprendra plus facilement.

Enfin, quand l’enfant aura décidé d’arrêter son activité, il devra ranger le matériel utilisé. Si vous avez bien défini une place pour chaque objet, et que tout est accessible, il sera enchanté de pouvoir ranger « comme un grand » et comprendra bien vite que le rangement va de pair avec l’activité.

Ainsi, pour que votre petit chouet devienne un adulte organisé, je compte sur vous pour appliquer ces principes…dès maintenant ! ;)

 

Voici 3 activités inspirées de la pédagogie Montessori.

 

Activité 1 : Le coloriage de pâques

 

Le coloriage permet aux enfants d’apprendre à colorier dans un cadre. Cela leur permet de développer leur motricité fine.

Par ailleurs, le lien couleur/chiffre est une bonne initiation aux mathématiques.

Cliquez ici pour télécharger.

 

 

Activité 2 : Les suites d’œufs

 

Elles permettent au chouet de développer sa logique et constitue donc une bonne initiation aux mathématiques.

Cliquez ici pour télécharger.


 

 

 

Activité 3 : Les coloriages de formes

 

L’association forme/couleur est une activité basique chez Montessori pour l’initiation à la lecture. Grâce aux couleurs et aux formes, l’enfant peut transposer des mots et créer ses phrases.

Bien sur, ici, il s’agit plutôt de développer la motricité fine de l’enfant via le coloriage car l’activité est appliquée aux œufs de Pâques.

Cliquez ici pour télécharger.

 

 

Publié dans Activités Montessori

 

 

Voici 3 activités inspirées de la pédagogie Montessori

 

Tout d’abord, cliquez ici pour télécharger la feuille complémentaire nécessaire aux deux premières activités.

 

Activité 1 : Les groupes de mots

 

Cette activité permettra à l’enfant, d’une part de développer sa reconnaissance visuelle en comparant les mots, d’autre part de continuer son apprentissage de la lecture.

 

Cliquez ici pour télécharger

 

 

Activité 2 : Les rimes

 

Cette activité est basée sur l’ouïe. Elle permettra à l’enfant d’identifier des gammes de sons et facilitera par la suite l’apprentissage de l’orthographe.

 

Cliquez ici pour télécharger

 

 

Activité 3 : Cherchez l’intrus

 

Cette activité permettra au chouet de travailler la lecture et de prendre conscience des familles de mots.

 

Cliquez ici pour télécharger

 

Publié dans Activités Montessori
Page 1 sur 3

 

Nos derniers articles

Magazine - Bouton Tous les articles - Montessori, c'est chouette !

 

Nos chouettes DIY pour vous éclater avec vos enfants

Nos articles les plus lus