Recevez nos conseils et activités Montessori

Qu’appelle t-on les pédagogies actives, alternatives ou différenciées ?

Partager

Quels noms barbares me direz-vous ! Actives, comme radio-actives ?! Différenciées… la différence, ça fait peur non ?!

Pourtant rien de bien effrayant, bien au contraire !

Il s’agit en fait de pédagogies modernes, innovantes et créatives qui ont pour objectif de susciter l’intérêt et la curiosité des enfants. Mais concrètement, quelles sont donc les différences entre les méthodes dites classiques et ces pédagogies différenciées enseignées dans leurs écoles ?

Je vais tenter ici de répondre à vos interrogations en mettant en lumière trois de ces pédagogies nouvelles les plus reconnues dans le monde : Freinet, Steiner-Waldorf et Montessori que nous abordons largement dans notre chouette blog, puisque nous nous inspirons de cette pédagogie pour concevoir les activités manuelles de notre box.

De nombreux préjugés tournent autour de ces pédagogies alternatives : frais de scolarité élevés, laxisme, inadaptabilité, voire même sectarisme ! Et contrairement à ce que tous ces préjugés affirment, les écoles alternatives enseignent toutes les matières dites classiques inscrites au programme de l’Education Nationale telles que les mathématiques, le français, l’histoire ou les sciences naturelles. Seule la manière de les enseigner diffère.

Dans les écoles différenciées, l’apprentissage de notions nouvelles se passe de manière plus “active”, naturelle et volontaire. L’enfant est l’acteur de ses apprentissages, au lieu d’en être le spectateur.

 

 

La pédagogie Steiner-Waldorf : une éducation humaniste et artistique

Centré sur l’apprentissage manuel et artistique, cette pédagogie cherche à développer l’esprit de découverte, la curiosité et l’intérêt pour le monde. Ainsi jusqu’à l’âge de 7 ans, l’enseignement est principalement oral, imagé et artistique et, dès les premières classes, chaque enfant se familiarise avec l’apprentissage de deux langues étrangères.

Son fondateur Rudolph Steiner, scientifique et philosophe du 20ème siècle d’origine autrichienne, appliqua ce qu’on appelle l’”anthroposophie”. Philosophie sociale et éducative, il réfléchit l’enfant dans sa globalité : un corps qui a besoin de mouvement, une âme qui se nourrit de sentiment et un esprit qui réfléchit.

Accusée il y a quelques années de mysticisme et de sectarisme, l’Education Nationale française a mené une étude lavant de tout soupçon les écoles Steiner-Waldorf en France.

 

La pédagogie Freinet

Célestin Freinet, enseignant français contemporain de Maria Montessori, a développé des techniques d’apprentissage aujourd’hui utilisées dans plus de 20 écoles en France. Fondé sur le principe de l’expression libre, la salle de classe selon l’enseignement Freinet, se transforme en atelier où a cours l’écriture libre.

Freinet part du principe que lorsque le travail est correctement organisé, il passionne l’élève qui n’a plus besoin d’autorité ni de discipline.

Freinet avait comme idée d’émanciper les classes populaires. C’est pourquoi, contrairement aux écoles alternatives privées, les écoles Freinet en France sont publiques et implantées dans des quartiers populaires.

 

Et bien sûr la pédagogie Montessori :

Maria Montessori a démontré qu’un enfant traité avec respect et encouragé à essayer de faire des gestes nouveaux, apprend plus facilement à faire les choses selon ses propres initiatives.

Les éducateurs Montessori montrent aux petits comment verser un liquide, écrire une lettre ou calculer des sommes. Ils montrent aux plus grands comment faire des recherches, se servir d’Internet et utiliser des formes plus complexes d’écriture. La prise d’autonomie est très importante. En apprenant à l’enfant à faire seul, il gardera toute sa vie de bonnes habitudes de travail, d’autodiscipline et un sens des responsabilités.

Dans une salle de classe Montessori, il existe des règles de base concernant le comportement et la propreté. En dehors de cela, les élèves sont libres de choisir leurs activités au jour le jour, tout en respectant le programme établi qui sera abordé dans son intégralité au cours de l’année.

 

Chez la Chouette, nous aimons à penser que l’éducation ne se limite pas à l’environnement scolaire, les parents ayant un rôle prédominant à jouer. De la façon d’amener son enfant à découvrir une nouvelle notion, à l’apprentissage des gestes simples du quotidien, les principes de l”éducation Montessori, Freinet ou Steiner-Waldorf sont facilement transposables à la maison.

Voici 3 points essentiels que nous retenons de ces pédagogies alternatives et concomitantes :

  • La discipline est transmise sans heurt
  • Les pédagogies actives ont un esprit éducatif humaniste et privilégiant l’apprentissage intuitif
  • L’enfant est le propre acteur de son apprentissage et développe son autonomie

Et vous, pour quelle pédagogie votez-vous ?

Partager

 

Nos derniers articles

Magazine - Bouton Tous les articles - Montessori, c'est chouette !

 

Nos chouettes DIY pour vous éclater avec vos enfants

Nos articles les plus lus