Recevez nos conseils et activités Montessori

Le développement de votre enfant passe aussi par l'apprentissage de la musique

Partager

Saviez-vous que la musique pouvait jouer un rôle primordial dans l'éveil sensoriel et dans le développement des capacités intellectuelles de votre enfant ? La Chouette, de son œil avisé, vous fait part de ses conseils !

 

L’éveil sensoriel par la musique

Maria Montessori a souvent voué une grande importance à l’éveil sensoriel de l’enfant, une phase durant laquelle l’enfant découvre et affûte ses sens. L’éveil sensoriel est l’une de ses « périodes sensibles » où l’enfant découvre son corps, prend conscience des limites de celui-ci. Mais en plus de se découvrir, il prend également conscience du monde qui l’entoure. Grâce aux sens, l’enfant se construit une certaine image du monde et prend connaissance de l’espace et de l’environnement dans lesquels il évolue.

Il est donc important que l’enfant soit stimulé sensoriellement dès son plus jeune âge, car étant une phase sensible propice à l’apprentissage, l’éveil sensoriel permet de développer les capacités intellectuelles de l’enfant. Et la stimulation de l’ouïe par la musique en est un bon moyen. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il est recommandé de parler au bébé lorsque celui-ci est encore dans le ventre de sa mère. L’ouïe est le premier sens qui se développe, stimulé par le rythme cardiaque de la mère. D’ailleurs, ces sons sont indispensables au bon développement du système nerveux du bébé.

 

Pourquoi est-ce important d’initier les enfants à la musique dès leur plus jeune âge ?

De 0 à 6 ans, l’enfant possède un outil d’apprentissage très développé qu’est celui de « l’esprit absorbant ». Au cours de cette phase, telle une éponge, l’enfant apprend de très nombreuses choses qui constitueront le socle de base de ses connaissances et qui resteront à jamais ancrées en lui. Par exemple, c’est grâce à cet esprit absorbant que l’enfant n’oubliera jamais sa langue maternelle. Il est donc primordial que l’enfant apprenne un maximum de choses durant cette période. Après 6 ans, cette faculté à tout « absorber » va s’estomper. Ce pourquoi il convient d’exploiter au maximum cette période.

 

Les bienfaits insoupçonnés de la musique

La musique fait donc partie de ces activités à même de stimuler l’éveil sensoriel. En développant son ouïe, l’enfant sera par exemple mieux préparé à l’apprentissage des langues étrangères. Toutes les langues au monde se distinguent de par leur musicalité. Si l’enfant dispose d’un sens auditif avancé, il lui sera facile d’assimiler, d’intégrer et de reproduire la musicalité d’une langue étrangère. De la même manière, plus l’ouïe est développé, plus l’enfant sera apte à développer un vocabulaire riche et aura moins de difficultés à s’exprimer à l’oral. Lorsque l’enfant en sera à l’étape de l’apprentissage du son des lettres, prérequis indispensable pour apprendre à lire, plus son ouïe sera affûté, plus il lui sera aisé de différencier la sonorité entre les différentes lettres, entre le « a » et le « b », entre le « b » et le « c », etc.

De même, il sera beaucoup plus simple pour lui d’entendre et de décomposer les différents sons composant un mot. L’apprentissage de la lecture en sera grandement facilité. La musique permet également d’initier l’enfant aux mathématiques car la musique est codifiée par les notions de temps, de rythme, de hauteur et de durée du son, etc. Ainsi, un enfant pratiquant régulièrement de la musique rencontre bien moins de difficultés en mathématiques qu’un enfant n’en pratiqua pas.

 

La musique d’un point de vue Montessoriste

La pratique de la musique s’inscrit parfaitement dans la lignée de la philosophie Montessori, tant que l’on fait intervenir le plus souvent possible le toucher, si le rythme de l’enfant est respecté (« ne pas aller plus vite que la musique ! ») et qu’on le laisse avancer à sa propre allure. L’apprentissage musical a souvent été à tort caricaturé comme étant rude, rigide et strict. Mais comme le disait Bela Bartok, éminent compositeur classique, « Les concours sont pour les chevaux, pas pour les artistes ». Il est important de ne jamais mettre son enfant en situation d’échec vis-à-vis de la musique, et bien au contraire, de le soutenir, de l’encourager. La musique doit être considérée comme un plaisir de partager, et non pas comme un moyen de se mesurer aux autres.

De la même manière, il faut laisser l’opportunité à l’enfant d’agir et de décider ce qu’il veut faire. S’il préfère jouer du jazz à du classique, ce n’est pas un drame (même si vous, vous adorez la musique classique !). Laissez-le décider et accordez vos violons car il est inutile de lui imposer un style de musique dans lequel il ne s’épanouira pas et qu’il fera à contre cœur. Enfin, n’hésitez pas non plus à lui laisser la possibilité de créer ses propres morceaux, ses propres airs et mélodies.

Dans tous les cas, la musique doit faire partie du quotidien de chaque enfant. Il est important de réserver un coin de la maison spécialement dédié à la musique, où vous pourrez y installer une chaîne hi-fi toute simple. Vous pourrez ainsi le mettre régulièrement au contact de la musique : choisissez dans un premier temps des mélodies simples, facilement reconnaissables et mémorisables, jouées par des instruments eux-aussi facilement identifiables, tels que le piano, le violon, la guitare, la flûte, etc.

Avant même leur naissance, certains parents n'hésitent pas à faire écouter des enregistrements sonores à leur enfant pendant la grossesse, partant du principe que lorsque le bébé est dans le ventre de sa mère, il perçoit les sons ainsi que les rythmes de la même manière que nous les percevons lorsque nous sommes sous l'eau. Nous vous invitons à en faire de même. C'est au long de ses premières années que l'enfant va "absorber" tous les sons et toutes les musiques qui l'entourent. Toutes ces expériences auditives vont le stimuler au même titre que tout ce qui se trouve dans son environnement. Par exemple, les mélodies et comptines jouent un rôle crucial dans le développement de l'enfant : en plus d'éveiller les sens et de capter leur attention, les comptines permettent d’entraîner la mémoire, la prononciation mais aussi l'articulation des mots, les rimes, etc. Ce pourquoi dans la box du mois de juin, nous avons mis en place un partenariat avec Comptines.net : vous trouverez ainsi dans votre box de juin un chouette CD de comptines offert rien que pour vous !

 

 Peer Gynt, une bien chouette appli ‘ !

En plus d’emmener votre chérubin à des concerts, de lui faire écouter de la musique de manière quotidienne par exemple sur le trajet de la route, nous avons découvert récemment une chouette application sur l’App store intitulée « Peer Gynt ». Il s’agit d’un ensemble de jeux invitant l’enfant à une découverte sensorielle et intuitive en plein cœur de la création musicale. Grâce à cette application, votre enfant apprendra à reconnaître et distinguer les différents timbres des instruments, travaillera sa mémoire, affûtera son écoute et développera sa créativité. De plus, il découvrira les mécanismes d’une partition, apprendra de nombreuses notions musicales telles que le rythme, la mélodie, l’harmonie, etc. Autant d’expériences musicales qui feront de votre enfant un petit Mozart !

Plus d’informations au lien suivant : http://sonicsolveig.com 

 

Vous l’aurez compris, la musique nous est bénéfique à bien des égards… Alors n’hésitez plus et initiez votre enfant à la musique.

♪♫ Musique Maestro ! ♪♫

Partager

 

Nos derniers articles

Magazine - Bouton Tous les articles - Chouettes Parents

 

Nos chouettes DIY pour vous éclater avec vos enfants

Nos articles les plus lus