Recevez nos conseils et activités Montessori

24 chouettes Noël autour du monde

Partager

Noël dans le monde, c'est trop chouette !

 

Les amis de la chouette, à travers le monde, te racontent leurs traditions de Noël.

 

1. En Finlande…

Juhani habite au pays du Père Noël, quelle chance il a ! En Laponie, sur le cercle polaire, il peut même visiter son chouette village : Savukoski. On y circule en traîneau à chiens, au milieu des petites maisons en bois. L'homme en rouge a même sa poste officielle, où Juhani et les autres enfants ont envoyé leur liste de jouets préférés !

 

 

2. En Irlande...

Le jour de Noël, des milliers de courageux descendent sur la côte pour se jeter dans la mer. C'est chouette et ça amuse beaucoup Rachel et ses amis, parmi les spectateurs bien emmitouflés. La baignade de Noël est l'une des plus grandes traditions d'Irlande, à laquelle beaucoup participent en faveur d'œuvres caritatives.

 

 

 

3. En Suède...

Les petits boucs ou chèvres de Noël appelés Julbock sont issus d’une grande tradition née dans les pays scandinaves. Au 19e siècle, le Julbock était celui qui distribuait les présents aux enfants. Les petits tressaient leur chèvre avec des tiges de paille séchée et, la nuit de Noël, la bête s’envolait pour aller chercher un présent au pays des cadeaux. Aujourd’hui, c’est plutôt Julenisse qu'attend impatiemment Inge. En effet, c'est ce petit gnome, accompagné de sa chèvre, qui se charge de lui apporter ses chouettes cadeaux !

 

 

 

4. En Espagne...

Esteban, petit catalan, attend lui aussi avec impatience le soir du 24 décembre, appelé « la noche buena » . C'est le moment ou les rois mages apportent les cadeaux aux enfants. ! Il mange aussi du « turron », une chouette gourmandise appréciée de toute la famille. Et le plus chouette : on trouve un objet insolite dans sa crèche catalane, le « caganer ». C'est un petit santon qui fait ses besoins dans un coin !

 

 

5. En Norvège...

Kjerstin, avec sa famille, se prépare pour le soir du 23 décembre : elle décore le sapin de Noël et réalise une chouette maison en pain d’épice. Comme la plupart des norvégiens, elle va manger un riz au lait avec du sucre, de la cannelle et du beurre. Une amande est cachée dans le riz au lait. Si elle la trouve dans son assiette, elle gagnera un petit cochon en massepain !

 

 

 

6. En Allemagne...

Pour préparer la Weinachten (Noël), Ulrich a confectionné bien à l'avance, avec sa famille, une chouette couronne, avec 4 grosses bougies qui seront allumées chaque dimanche précédent Noël. Il a également un calendrier de l'Avent. D'origine germanique, ces calendriers auraient été inventés pour tromper l'impatience des enfants, lesquels recevaient chaque jour une image pieuse jusqu'au jour tant attendu. Aujourd'hui, elles sont remplacées par des biscuits et du chocolat pour le plus grand plaisir d'Ulrich et ses amis !

 

 

 

7. En Italie...

La nuit de Noël, Allessandro attend « la Befana », une chouette sorcière coiffée d'un chapeau pointu et à cheval sur un balai. Elle va de maison en maison glisser dans les cheminées des cadeaux à l'intention des enfants. Elle n'a rien de méchant, elle est seulement dans la lune. Selon la légende, les bergers lui montrèrent  l'étoile indiquant la direction de Bethléem, mais, trop pressée, elle oublia de regarder exactement de quelle étoile il s'agissait et, depuis, elle court le monde en la cherchant. Comme les autres petits italiens, Alessandro a collé une image d'elle à sa fenêtre pour qu'elle ne l'oublie pas !

 

 

 

8. Au Venezuela...

Les fêtes varient en fonction des régions: dans la région de Naiguatá et d’Osma autour de Caracas, les femmes se déguisent en hommes et défilent pour se moquer du patriarcat. Dans la région de Mérida, on fête les « Locos y Locainas ». Chez Luis, on célèbre pendant trois jours la cérémonie de « El robo y búsqueda del Niño » (le vol et la recherche de l'Enfant). Quelqu'un est chargé de voler l'image de Jésus et de la cacher, s'en suit une chouette chasse au Jésus avec déguisements de toutes sortes. Le Venezuela remporte la palme des fêtes de fin d'année les plus stylées !

 

 

 

9. En Angleterre...

Aucun repas de Noël n'est concevable sans le chouette « cracker ». Chez Bruce aussi on en place un à côté de chaque assiette. C'est une tradition vieille de 150 ans ! Ce sont les enfants qui ouvrent les « crackers ». Bruce et son frère tirent de chaque côté de la grosse papillote et un pétard éclate !

 

 

 

10. Au Mexique...

Aranza aussi reçoit des cadeaux, bien sûr, mais pas le 25 décembre ! Et ce n'est pas le Père Noël qui  gâte les tout-petits. Ce sont les Rois mages (Les Reyes Magos) qui apportent les cadeaux. Avec sa famille, la petite fille va voir la parade avec Gaspar, Balthazar et Melchior, accompagnés de pages et d'autres personnages qui lui offrent des bonbons. Aranza et ses amis sont invités à percer des chouettes piñatas pour faire tomber les bonbons et les gâteries qui se trouvent à l'intérieur.

 

 

 

11. En Grèce...

Pour les fêtes de Noël, Nikos a orné sa maison d'un chouette petit bateau, emblême national grec. Le 24 décembre, il va à la messe avec sa famille et mange des fruits secs au retour. Quant au 25 décembre, c’est le jour des morts. A cette occasion, il se rend au cimetière pour honorer les disparus. Ses cadeaux seront apportés le 1er janvier par Saint-Basile.

 

 

12. Au Canada...

A Montréal, Albert va voir la parade du Père Noël organisée par un grand magasin. Malgré le froid, il vient tous les ans applaudir le Père Noël qui ferme le défilé. Quand la parade est terminée, ce dernier s'envole sur son char allégorique sous les yeux éblouis des enfants.  Noël au Québec est une période magique. La neige recouvre tout de son beau manteau blanc, les rues s'animent, les maisons richement décorées et les magasins prennent un air de fête.  Albert a décoré l'extérieur de sa chouette maison avec des guirlandes de lumières, des branches sapin et des rubans rouges. Des petits sapins tout illuminés sont placés au bord des rues.  Les postes canadiennes, reçoivent des milliers de lettres pour le Père Noël.  Albert, comme ses copains, a laissé du lait et des biscuits près de la cheminée pour le Père Noël.

 

 

13. Au Brésil...

A Rio, pendant les fêtes de Noël, c'est plein été. Alors pas de neige, mais tout de même un sapin de Noël géant. La ville illumine le plus grand sapin de Noël flottant au monde dans le lagon de Rodrigo de Freitas. Le sapin atteint 85 mètres de hauteur... Impressionnant pour la petite Manoela !

 

 

 

14. En France...

La bûche de Noël proviendrait de France. Mais pendant plusieurs siècles, on ne la mangeait pas. On mettait plutôt une vraie bûche de bois dans le foyer au retour de la messe de minuit avec les restes de celle qu’on avait mise à brûler l’année précédente. Une façon de marquer la transition! En effet, on gardait les cendres de cette bûche spéciale – souvent arrosée de sel, de vin, d’eau bénite ou même de miel – pour les disperser à divers endroits afin de les protéger et d’attirer la prospérité. La chouette bûche qu’on sert au dessert, pour le plus grand bonheur de Marie et de ses cousins, a, quant à elle, plusieurs origines possibles. On raconte, entre autres, qu’un chocolatier de Paris l’aurait cuisinée pour la première fois en 1834.

 

 

 

15. En Belgique...

A Liège, la grand-mère de Lara prépare la boukète, une chouette crêpe garnie de raisins ou de ronds de pommes, frite à la poêle avec du beurre, et servie saupoudrée de sucre fin ou de cassonade. Miam-miam !

 

 

 

16. En Estonie...

Chaque année depuis 350 ans,  le Président estonien déclare la trêve de Noël ! Puis, Ernst se rend avec sa famille au sauna avant la soirée de Noël où il dégustera du porc avec de la choucroute, du pain d’épice et ses parents de la bière. Puis, afin de chasser les mauvais esprit, il laissera de la nourriture sur la table et le feu dans la cheminée jusqu’au petit matin.

 

 

 

17. Aux Etats-Unis...

La dinde que l'on consomme dans de nombreux pays à Noël, a été découverte par les conquérants espagnols aux Etats Unis.  C'est donc ici un plat traditionnel à l'honneur pour le "Christmas dinner" le 25 décembre, mais également pour Thanksgiving quelques semaines auparavant. Beaucoup de familles dégustent alors pour le repas de Noël une belle pièce de boeuf comme plat principal.

Noël est une grande fête populaire aux Etats Unis. Les étrangers qui sont venus s'installer dans ce pays ont tous apporté leurs traditions.  Heather, avec toute la famille, participe à la décoration de la maison. Elle suspend des grandes chaussettes près de la cheminée, expose les cartes de Noël sur les murs, prépare des guirlandes de pop corn.  Elle accroche aussi dans le sapin de chouettes petites cannes en sucre rouge et blanc.  La boîte aux lettres est pleine de cartes de Noël envoyées par ses amis et sa famille.  Sa maison et les arbres sont décorées avec des guirlandes électriques.  A Noël, Heather chante avec les autres enfants dans les rues et reçoit un peu d'argent.  Aux Etats Unis, le Père Noël tout habillé de rouge s'appelle Santa Claus.

 

 

 

18. En Roumanie...

Cette fête a gardé toute sa tradition religieuse et son folklore. Emilia a décoré le chouette arbre de Noël avec des noix, des marrons, des noisettes, des bonbons et chocolats emballés dans du papier coloré et des pommes. Elle conservera son sapin jusqu'à la Saint Jean, début janvier.

 

 

 

19. En Pologne...

Le réveillon de Noël constitue pour Natasza et sa famille le moment le plus important. Il commence à la nuit tombée, lorsqu’apparaît la première étoile qui donne le signal pour le partage de l’« opłatek » (un chouette pain azyme similaire à l’hostie). Richement décoré, l’opłatek est présenté par la personne la plus âgée de sa famille qui le partage avec les autres. En prenant un morceau d’opłatek, Natasza échange des vœux de bonheur, de paix et de santé pour l’année à venir. Cette tradition est toujours vivace dans les familles polonaises et ceux qui ne peuvent pas passer le réveillon ensemble s’échangent l’opłatek par la poste avec une carte de vœux. Dans certaines régions, les gens partagent aussi leur opłatek avec leurs animaux car en cette nuit exceptionnelle, on dit que même les animaux parlent le langage des hommes…

 

 

 

20. Au Portugal...

Miguel se réunit avec sa famille pour la « Consoada », le réveillon de Noël. Il se rend ensuite à la messe du coq, la « Missa do Galo » en portugais, en référence au coq qui aurait chanté le 25 décembre à la naissance de Jésus. Avant de se rendre à la messe, les Portugais laissent des mets sur la table pour faire une collation en revenant de l'église. Traditionnellement, on laissait la nourriture sur la table afin que les anges puissent se servir. Miguel a reçu une orange en plus de ses chouettes cadeaux apportés par le petit Jésus. Ses parents brûlent un tronc d’olivier ou de chataigner dans la cheminée et il mange le « Bacahlau Cozido », morue accompagnée de chou, pommes de terre et huile d’olive. Viennent ensuite les 13 desserts, symboles de Jésus et ses douze apotres.

 

 

21. En Australie...

Hannah fête Noël et la naissance de l'Enfant-Jésus sous une chaleur torride puisque lorsque c'est l'hiver ici, c'est l'été en Australie. Ce n'est pas une fête grandiose, elle le célèbre juste avec ses parents. Elle retrouve cadeaux et chouettes friandises au pied de son lit le matin de Noël. Son repas est constitué d'une dinde rôtie ou d'une oie et d'un beau pouding, comme en Angleterre. Plusieurs Australiens fêtent Noël sur la plage. Ils organisent un grand pique-nique avec de la dinde froide, des salades et des gâteaux. Le soir, dans leur maison, ils se réunissent près du sapin de Noël tout décoré.

 

 

22. En Ukraine...

La religion orthodoxe, dominante en Ukraine, suit le calendrier julien et non le calendrier grégorien. En conséquence, Pavlo fête Noël avec 13 jours de retard par rapport au Noël catholique, soit le 7 janvier de chaque année.

Noël est précédé par le jeûne qui commence le 28 novembre et est appelé le jeûne de St Philippe. Il se termine la nuit de 6 au 7 janvier (il prend fin après l'apparition de la première étoile).

 

 

 

23. En Russie...

Mikayla célèbre aussi Noël le 7 janvier. La veille, elle va à la messe puis mange avec sa famille le traditionel repas composé d’oie farcie aux pommes, de vodka et de tchai. Puis elle laisse une chouette miche de pain sur la table pendant la nuit pour honorer la mémoire des défunts. Mikayla recoit ses cadeaux la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Ils sont apportés par le père Givre et Babouchka. On dit que Babushka (grand-mère) a suivi les Rois Mages à Bethléem, mais qu’elle est arrivée en retard pour offrir ses cadeaux à Jésus… Revenue dans son pays, elle distribua les cadeaux aux enfants russes, et perpétua cette tradition tous les ans.

 

 

 

24. En Autriche...

Toute la journée du 24 décembre, le salon est une zone interdite à Sebastian car le Christkind, une créature angélique (« Enfant Jésus ») et ses compagnons s’occupent d'apporter l'arbre, d'installer la crèche et de disposer les paquets autour. C’est seulement au son des chouettes clochettes que le petit garçon aura le droit d’entrer pour découvrir ses présents.

 

Partager

 

Nos derniers articles

Magazine - Bouton Tous les articles - Chouettes Parents

 

Nos chouettes DIY pour vous éclater avec vos enfants

Nos articles les plus lus